Scroll to top
© 2020, COPYRIGHT 4P INTERNATIONAL LTD IDE CHE-141.594.187
en fr

Bienvenue dans la plus grande zone commerciale du monde

Bienvenue dans la plus grande zone commerciale du monde

Le 15 novembre 2020, une quinzaine de pays ont créé le plus grand bloc commercial du monde, couvrant près d’un tiers de l’économie mondiale. La nouvelle zone de libre-échange sera plus grande que l’Accord Canada–États-Unis–Mexique et l’Union européenne.

Un tiers de la population mondiale

Le Partenariat économique régional global (RCEP) est composé de 10 pays d’Asie du Sud-Est, ainsi que de la Corée du Sud, la Chine, le Japon, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Ses membres constituent près d’un tiers de la population mondiale et représentent 29% du produit intérieur brut mondial.

Des négociations marathon

Les négociations sur le nouvel accord RCEP ont commencé en 2012 et celui-ci a finalement été signé en novembre 2020 en marge d’une réunion de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN). La réunion s’est tenue virtuellement en contexte de COVID-19.

Pourquoi est-ce important ?

De nombreux analystes estiment que la simple taille du RCEP le rend très important.

« Ses membres comprennent un groupe plus large de nations, intégrant notamment la Chine, qui augmente considérablement le produit intérieur brut (PIB) total des membres du RCEP », selon Rajiv Biswas, économiste en chef de l’Asie-Pacifique pour le cabinet d’analyse IHS Markit.

Élargissement

Les dirigeants de l’ASEAN ont déclaré qu’ils avaient toujours l’intention d’accroître leurs échanges commerciaux avec l’Inde et que la porte restait ouverte pour que New Delhi rejoigne le bloc. Selon des analystes, l’Inde s’est retirée de l’accord de libre-échange RCEP pour protéger les secteurs vulnérables de son économie et persuader la Chine d’accorder un accès réciproque au marché intérieur.

Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga a réaffirmé le soutien de son gouvernement à « l’élargissement d’une zone économique libre et équitable, y compris la possibilité d’un futur retour de l’Inde à l’accord, et espère obtenir le soutien des autres pays ».

Repositionnement de la Chine

L’accord commercial permet à la Chine – de loin la première économie et le pays le plus peuplé de la région – de se présenter comme le « champion de la mondialisation et de la coopération multilatérale », a écrit dans un rapport Gareth Leather, économiste principal pour l’Asie chez Capital Economics.

Ralentissement économique

Des pays du monde entier sont confrontés à un ralentissement économique à la suite des confinements entraînés par la pandémie. L’Indonésie est récemment entrée dans sa première récession en plus de deux décennies, tandis que les Philippines ont vu leur économie se contracter de 11,5% au dernier trimestre. Le marché à croissance rapide et de plus en plus prospère de l’Asie du Sud-Est a été durement touché par la pandémie et s’efforce de trouver de toute urgence de nouveaux moteurs de croissance.

La création de zones de libre-échange a été en vogue ces dernières années. Par exemple, le continent africain a fondé une zone de libre-échange continentale le 21 mars 2018. Cet accord réunit 1,3 milliard de personnes à travers 55 pays pour un produit intérieur brut (PIB) cumulé évalué à 3,4 billions de dollars USD. D’après la Banque mondiale, il a le potentiel de sortir 30 millions de personnes de l’extrême pauvreté, mais la réalisation de son plein potentiel dépendra de la mise en place de réformes politiques importantes et de mesures de facilitation des échanges.

Une réalisation historique

Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a célébré la signature de l’accord dans un discours prononcé lors du sommet, déclarant : « La signature du RCEP n’est pas seulement une réalisation historique de la coopération régionale en Asie de l’Est, mais aussi une victoire du multilatéralisme et du libre-échange. »

L'ère post-Covid

Il est probable que l’échiquier politique mondial soit redéfini dans l’ère post-Covid, les pays établissant des relations plus étroites pour faire face aux défis communs de manière concertée.

4P International

s'engage à aider les gouvernements à sélectionner et à mettre en œuvre les meilleures solutions à la meilleure valeur possible

Related posts