Scroll to top
© 2020, COPYRIGHT 4P INTERNATIONAL LTD IDE CHE-141.594.187
en fr

Les défis de la diplomatie à l’heure de la Covid-19

Les défis de la diplomatie à l’heure de la Covid-19

La Covid-19 est l’une des principales crises auxquelles le monde a été confronté au XXIe siècle, et de fait constitue la plus grave crise sanitaire mondiale. Il a été signalé qu’en 2020, un décès sur quatre était lié à la Covid-19. Cela reflète la gravité de cette pandémie mondiale. Ses répercussions se font sentir de Pékin à Washington et du Caire à Londres. Le monde entier s’efforce de la gérer d’une manière ou d’une autre. Cette pandémie a révélé les fragilités et les vulnérabilités des infrastructures sanitaires et sociales des communautés et des sociétés. Elle a une fois de plus réaffirmé l’importance de la concertation des pays et des organisations internationales pour arriver à une action commune. Il ne fait aucun doute que la lutte contre la pandémie nécessite des efforts diplomatiques internationaux intenses, dirigés par l’ONU en coopération avec les gouvernements nationaux, les ONG et les organisations intergouvernementales internationales. Cet article traite spécifiquement des actions qui ont été menées par les milieux diplomatiques pour gérer la pandémie conformément aux protocoles internationaux de Covid-19.

Impact sur les engagements diplomatiques internationaux

Les missions diplomatiques se sont employées sans relâche à assurer la santé et la sécurité des populations dans les pays où elles se trouvaient. La plupart des pays ont organisé des vols spéciaux de rapatriement pour récupérer leurs ressortissants. Cela a nécessité une coopération internationale massive entre les missions diplomatiques et les pays hôtes afin de faciliter ces efforts. La pandémie a également posé des enjeux immenses pour la diplomatie internationale en termes de dispositifs visant à assurer la poursuite des vols de fret transportant la nourriture, les médicaments et d’autres produits essentiels. Malgré les confinements dans certains pays, les gouvernements ont veillé à ce que la sécurité soit assurée à travers la coopération des services de renseignement que les missions diplomatiques ont pu fournir. Il était donc important de maintenir ouverts les canaux diplomatiques entre les missions diplomatiques et les gouvernements hôtes à ce moment décisif. Sur le plan intérieur, il était primordial que les organes de l’État fonctionnent efficacement pour pouvoir faire face aux difficultés en collaboration avec les organisations internationales. De plus, il faut constater de quelle manière les missions diplomatiques se sont engagées pour offrir une assistance consulaire à leurs ressortissants immobilisés, et en particulier aux étudiants qui souhaiteraient rentrer chez eux. Un autre effort important des missions diplomatiques concerne l’acquisition du matériel médical nécessaire pour leurs pays. L’absence de collaboration pour une transition rapide entre l’administration Clinton et Bush en 2000 a pu mener à des lacunes dans le partage des renseignements lors des tragiques attentats du 11 septembre 2001 contre les États-Unis. Les observateurs craignent que le refus du président Trump de reconnaître sa défaite puisse entraîner des défaillances de renseignement entre son administration et l’administration Biden.

Aller de l’avant

Il est évident que la Covid-19 continuera de préoccuper les décideurs, les hommes politiques et les scientifiques concernant le développement de vaccins efficaces et l’utilisation du numérique dans les relations diplomatiques, communément appelée diplomatie numérique. L’une des conséquences diplomatiques de la pandémie est les modalités selon lesquelles les gouvernements se concertent pour se donner une bonne image dans la communauté internationale. La plus grande opportunité de cette pandémie est de savoir comment le monde est devenu un village planétaire et de prendre conscience de la nécessité d’une collaboration pour relever les défis mondiaux. Par ailleurs, le principal problème est les réponses différentes et disproportionnées apportées à la pandémie. En termes d’accès aux établissements de santé, il existe une forte disparité entre les pays développés et les pays en voie de développement.

4P International

s'engage à aider les gouvernements à sélectionner et à mettre en œuvre les meilleures solutions à la meilleure valeur possible