Scroll to top
© 2020, COPYRIGHT 4P INTERNATIONAL LTD IDE CHE-141.594.187
en fr

FAQ (foire aux questions)

Comme toute nouveauté, le concept d’ambassade virtuelle soulève de nombreuses questions, principalement liées à la manière dont une ambassade virtuelle peut intervenir en parallèle des activités d’une véritable ambassade.

Qu'est-ce qu'une ambassade virtuelle ?

Par ambassade « virtuelle », nous désignons une ambassade qui n’a pas de locaux physiques.

Une ambassade virtuelle a-t-elle des diplomates ?

Oui, elle a besoin de diplomates – les personnes ne peuvent pas être remplacées par des ordinateurs. Dans une véritable ambassade, les diplomates travaillent à leur ambassade dans leur pays d’accueil. Dans une ambassade virtuelle, les diplomates restent dans la capitale de leur propre pays et communiquent avec les autres pays par voie électronique. Les « diplomates virtuels » ont besoin de certaines compétences spécifiques, notamment celles relatives à la communication et aux protocoles Internet.

Les ambassades virtuelles remplaceront-elles les ambassades traditionnelles ?

Non. Elles complèteront les ambassades traditionnelles. Les contacts directs en face-à-face, en particulier pour la conduite de négociations politiques très sensibles, demeureront la principale voie diplomatique.

La seconde différence est qu’une ambassade virtuelle offre de réelles possibilités d’interaction entre diplomates et visiteurs. Les sites diplomatiques, quant à eux, sont principalement utilisés pour fournir des informations.

Quelles fonctions diplomatiques une ambassade virtuelle peut-elle remplir ?

Elle peut remplir presque toutes les fonctions diplomatiques spécifiées dans la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, de la diffusion de l’information à la protection des intérêts des citoyens à l’étranger et aux négociations, en passant par la promotion des investissements et davantage encore. Les buts précis de toute ambassade virtuelle dépendront de la décision du gouvernement en place quant à leurs modalités d’utilisation.

À qui une ambassade virtuelle est-elle accréditée ?

Voici la principale différence entre les ambassades traditionnelles, qui doivent être accréditées auprès de certains pays ou organisations internationales, et les ambassades virtuelles. Une ambassade virtuelle est « accréditée » au cyberespace.

Les ambassades virtuelles peuvent-elles remplir des fonctions consulaires ?

Oui. Les affaires consulaires sont généralement considérées comme « informatisables », essentiellement parce que les fonctions consulaires sont clairement définies. Ce sont des activités répétitives et prévisibles qui utilisent des procédures normalisées, des critères de décision et des formulaires. Avec la mobilité croissante des personnes, y compris les investissements, le tourisme et la migration économique, il y aura probablement un besoin croissant de fonctions consulaires virtuelles. Les outils sont disponibles. Il reste à déterminer comment ceux-ci seront intégrés dans les politiques et l’organisation des services diplomatiques.

Envoyez-nous vos questions, nous nous ferons un plaisir d’y répondre !

Need Help? Chat with us