Scroll to top
© 2020, COPYRIGHT 4P INTERNATIONAL LTD IDE CHE-141.594.187
en fr

Christina Hammock Koch : une astronaute accomplie


Une astronaute accomplie

Une astronaute accomplie

Christina Hammock Koch

« Lorsque c’est la performance pure qui est prise en compte, j’ai remarqué que les femmes excellent naturellement. »
Lire l'interview complète

Christina Hammock Koch : une astronaute accomplie

Ingénieure américaine, Christina Hammock Koch, est née le 29 janvier 1979. Elle est originaire de Grand Rapids (Michigan), a grandi à Jacksonville (Caroline du Nord) et a résidé à Livingston (Montana), avant de déménager à Houston (Texas), pour rejoindre le Corps des astronautes de la NASA.

Formation académique

Selon les renseignements biographiques disponibles sur le site Web de la NASA, C. Koch a étudié à l’Université d’État de Caroline du Nord à Raleigh, où elle a obtenu une licence en génie électrique (2001), une licence en physique et un master en génie électrique (2002). Elle a fréquenté le lycée de l’École des sciences et des mathématiques de Caroline du Nord à Durham (1997) et le lycée White Oak à Jacksonville en Caroline du Nord. Elle a reçu un doctorat honorifique de l’Université d’État de Caroline du Nord en 2020.

Expérience

La carrière de Christina Koch, avant de devenir astronaute, s’est déroulée dans deux grands secteurs : le développement d’instruments pour les sciences spatiales et l’ingénierie des missions scientifiques à distance. Elle a débuté en tant qu’ingénieure électrique au Centre de vol spatial Goddard de la NASA, au laboratoire d’astrophysique des hautes énergies, où elle a contribué à la conception d’instruments scientifiques de plusieurs missions spatiales de la NASA. C. Koch est ensuite devenue chercheuse associée au programme antarctique des États-Unis de 2004 à 2007, incluant un séjour d’un an avec hiver à la station antarctique Amundsen-Scott et d’une saison à la station Palmer. Lorsqu’elle était à ce poste, elle a également intégré les équipes de lutte contre les incendies et de recherche et sauvetage. De 2007 à 2009, C. Koch est retournée au développement d’instruments pour les sciences spatiales en tant qu’ingénieure électrique au département spatial de physique appliquée de l’Université Johns Hopkins. Elle a contribué à des instruments d’étude des rayonnements pour les missions de la NASA, notamment les sondes Juno et Van Allen. En 2010, elle a renoué avec le travail de recherche scientifique en régions éloignées à la station Palmer en Antarctique et lors de plusieurs séjours hivernaux à la Summit Station au Groenland. En 2012, Christina Koch a poursuivi ses travaux dans des bases scientifiques reculées pour l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA). Elle a été ingénieure de terrain à l’observatoire de la Division de la surveillance mondiale de la NOAA à Utqiagvik, en Alaska, puis en tant que cheffe de station à l’observatoire des Samoa américaines. Tout au long de son parcours, elle a été impliquée dans l’enseignement technique, le tutorat bénévole et l’action éducative.

Championne en titre

Le 6 février, Christina Hammock Koch est revenue sur Terre après avoir marqué l’histoire au terme de son séjour de près d’un an à bord de la Station spatiale internationale, battant ainsi le record du plus long vol spatial continu par une femme. Pendant qu’elle était dans l’espace, elle a effectué la première sortie spatiale entièrement féminine de l’histoire avec son amie et coéquipière Jessica Meir. Elles ont fait au total trois sorties dans l’espace ensemble. Selon la BBC, C. Koch a passé 328 jours dans la Station spatiale internationale (ISS), battant le précédent record détenu par une autre Américaine, Peggy Whitson.
« Oh, comme la sensation du vent sur mon visage me manque, celle des gouttes de pluie, du sable sous mes pieds et le fracas des vagues sur la plage de Galveston », a déclaré Christina Koch avant son retour sur Terre.
NBC a relayé les impressions de C. Koch à la sortie de son appareil : « Je suis si bouleversée et heureuse maintenant ». Après 11 mois en orbite, l’astronaute a souri, levé le pouce et des agents l’ont aidé à s’asseoir sur une chaise pour un contrôle après vol. Les responsables spatiaux russes ont déclaré que les trois astronautes étaient en bonne santé.

Prix et distinctions

Prix de l’ingénieure astronautique, National Space Club & Foundation, 2020 ; Prix mondial du leadership ATHENA, ATHENA International, 2020. Prix de groupe décerné par la NASA pour son travail sur les détecteur de particules énergétiques JEDI de la sonde spatiale Juno de la NASA, 2012 ; nominée pour l’invention de l’année, Laboratoire de physique appliquée de l’Université Johns Hopkins, 2009 ; Médaille du service en Antarctique du Congrès des États-Unis avec distinction hivernale, 2005 ; Prix de groupe décerné par la NASA pour son travail sur le spectromètre à rayon X du télescope Suzaku, 2005.

Conseils

À l’adresse des jeunes qui veulent réaliser leurs rêves, Christina Hammock Koch a conseillé : “Il faut avant tout trouver et s’engager dans des expériences uniques qui vous passionnent. Cela élargira vos horizons et commencera votre apprentissage du leadership, de la communication, des défis et des succès pour poursuivre vos rêves dans des situations variées”.

4P International

s'engage à aider les gouvernements à sélectionner et à mettre en œuvre les meilleures solutions à la meilleure valeur possible

Related posts

Need Help? Chat with us